The Bongo Hop

Surnom The Bongo Hop
Prénom The Bongo Hop

The Bongo Hop c’est le nouveau projet afro caribéen du trompettiste Etienne Sevet. Sur Satingarona pt1, son premier carnet de voyages sonores, nourri de 8 années passées à Cali (Colombie), on retrouve donc les amis de la période caleña, comme Nidia Gongora (la voix d’Ondatropica et Quantic, qu’il avait découverte et filmée dès 2003, alors qu’elle était l’inconnue chanteuse du groupe folklorique Socavon) ou encore le rappeur Maikcel (Zalama), mais aussi le producteur multiinstrumentiste Patchworks (Voilaaa, The Dynamics, Mr President, Taggy Matcher, Uptown Funk Empire), rencontré à Lyon.

Une double livraison en provenance de Colombie qui vaut toutes les drogues du monde.

The Bongo Hop et Ondatrópica ont plus d’un point commun. D’abord, Cali. Pas le chanteur français 
au cœur gros comme ça qui fait 
des moulinets avec ses bras, mais la ville de Colombie. Etienne Sevet, journaliste, activiste mélomane (on lui doit 
la redécouverte et une compilation 
de l’hallucinant Abelardo Carbonó) et futur trompettiste et leader de The Bongo Hop, 
y vit à la fin des années 2000, ainsi que 
son ami l’Anglais Will “Quantic” Holland, futur cofondateur d’Ondatrópica, ce groupe néolatino franchement dingo d’une quarantaine de musiciens. Quand le second conseille au premier de faire de la musique, plutôt que de se contenter d’être un précieux passeur, c’est parti.

Sorti au début de l’hiver 2016, le premier album de The Bongo Hop ira encore 
mieux avec les jours qui rallongent et les soirées en plein air. Chronique musicale 
de quelques années de rencontres et 
de voyages, Satingarona part. 1 est un plaisir d’esthète, un concentré de musique 
latino et afro-caribéenne (de la Colombie 
à la Jamaïque) funky et prélassée. La production est moite et profonde comme la jungle, la guitare précise 
et nerveuse, les cuivres s’élèvent 
comme des ballons multicolores dans un ciel sans nuages.

The Bongo Hop, Ondatropica - Satingarona part. 1/ Baile Bucanero

Une double livraison en provenance de Colombie qui vaut toutes les drogues du monde.

The Bongo Hop et Ondatrópica ont plus d’un point commun. D’abord, Cali. Pas le chanteur français 
au cœur gros comme ça qui fait 
des moulinets avec ses bras, mais la ville de Colombie. Etienne Sevet, journaliste, activiste mélomane (on lui doit 
la redécouverte et une compilation 
de l’hallucinant Abelardo Carbonó) et futur trompettiste et leader de The Bongo Hop, 
y vit à la fin des années 2000, ainsi que 
son ami l’Anglais Will “Quantic” Holland, futur cofondateur d’Ondatrópica, ce groupe néolatino franchement dingo d’une quarantaine de musiciens. Quand le second conseille au premier de faire de la musique, plutôt que de se contenter d’être un précieux passeur, c’est parti.

Sorti au début de l’hiver, le premier album de The Bongo Hop ira encore 
mieux avec les jours qui rallongent et les soirées en plein air. Chronique musicale 
de quelques années de rencontres et 
de voyages, Satingarona part. 1 est un plaisir d’esthète, un concentré de musique 
latino et afro-caribéenne (de la Colombie 
à la Jamaïque) funky et prélassée. La production est moite et profonde comme la jungle, la guitare précise 
et nerveuse, les cuivres s’élèvent 
comme des ballons multicolores dans un ciel sans nuages.

Sur la moitié de l’album, The Bongo Hop partage avec Ondatrópica sa chanteuse pétulante et sensuelle, la Colombienne Nidia Gongora. Ondatrópica a enregistré son deuxième album, Baile Bucanero, entre Bogotá et la minuscule île colombienne 
de la Providence, située au large 
du Nicaragua. Ce disque beau comme 
un départ en vacances prolongées, 
auquel trente-cinq musiciens et chanteurs ont participé, documente la musique colombienne urbaine, et son pendant 
plus rural et balnéaire quand s’invitent accordéons et rythmes caribéens. 
Un document presque ethnomusicologique, mais toujours la croisière s’amuse.

Source : Les Inrocks

https://www.lesinrocks.com/musique/critique-album/bongo-hop-ondatropica-satingarona-baile-bucanero/

DISCOGRAPHIE : 

THE BONGO HOP 
// SATINGARONA PART 1

THE BONGO HOP 
// SATINGARONA PT 2

Evidemment sur BordoFM !

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article