Jeune tué par balle : un suspect arrêté


25 novembre 2019

BORDEAUX Hier, l’identification de la victime était toujours en cours. Deux personnes ont été placées en garde à vue et deux autres libérées

Les investigations confiées à la PJ progressent. Hier, au lendemain de la mort d’un jeune homme qui s’est fait tirer dessus sur le quai des Salinières, dans le centre de Bordeaux, dans la nuit de vendredi à samedi (1), deux nouvelles gardes à vue étaient en cours à l’hôtel de police bordelais. Deux personnes ont été interpellées dans la matinée, sur une aire de repos au sud de Bordeaux, alors qu’elles faisaient route en direction de l’Espagne. L’une d’elles, un ressortissant étranger âgé d’une trentaine d’années, installé en France et connu pour trafic de drogue, « pourrait correspondre à l’auteur des faits », indiquait dimanche le procureur adjoint Olivier Étienne, qui restait toutefois prudent.

Sur fond de trafic de drogue ?

Dimanche, la victime n’était toujours pas formellement identifiée. « L’identification est complexe car nous n’avons aucun papier d’identité, rappelle le magistrat. Il pourrait en fait s’agir d’un jeune majeur de nationalité marocaine, qui pourrait avoir de la famille dans la région. Nous sommes en train de vérifier cette piste. » Les deux autres personnes qui avaient été placées en garde à vue samedi, dont le garçon mineur qui a accompagné la victime aux urgences où elle a succombé à ses blessures, vers 5 h 30 du matin, samedi, « ont été relâchées et mises hors de cause », a précisé le parquetier, indiquant qu’elles avaient été entendues comme « témoins ». L’autopsie du défunt, réalisée hier matin, a confirmé que le jeune homme avait succombé à des blessures par balle. « Il a été atteint par un projectile tiré par une arme à feu », précise le procureur adjoint. Selon l’AFP, le garçon présentait également des blessures à l’arme blanche. A-t-il été victime d’un règlement de comptes sur fond de trafic de drogue ? L’hypothèse n’est pas exclue.

(1) Lire notre édition d’hier.

https://www.sudouest.fr/2019/11/24/blesse-par-balles-il-meurt-aux-urgences-6863015-2780.php

✒   Élisa Artigue-Cazcarra,e.cazcarra@sudouest.fr

source sudouest.fr

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article